Les grandes cultures s’engagent dans la démarche du « label bas carbone »

Les producteurs de grandes cultures et leurs instituts techniques s’engagent pour élaborer la méthode du « label bas carbone » dans le secteur des grandes cultures. Faire reconnaître les atouts et la contribution positive des grandes cultures dans la lutte contre le changement climatique au travers du stockage du carbone et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre est un enjeu majeur. C’est dans le secteur des grandes cultures que réside un des plus forts potentiels de stockage de carbone en France. Les grandes cultures doivent donc contribuer à l’atteinte des objectifs climatiques de la France.

Lire la suite

Indemnisation Lubrizol

Afin de vous accompagner si nécessaire dans la réalisation de votre dossier d’indemnisation betterave Lubrizol, les Syndicats Betteraviers sont à votre disposition.

Lire la suite

Entendu en ce moment… En Europe, l’industrie sucrière doit-elle se restructurer ?

Certains disent haut et fort, en ce moment, que l’Europe sucrière, face à la crise actuelle, doit se restructurer. Qu’en pense la CGB ? D’abord, rappelons qu’il y a deux types de restructuration qui peuvent se résumer soit par « on fait mieux », soit par « on fait moins » ! A l’échelle d’une entreprise, une restructuration vise à s’adapter aux évolutions économiques afin de sauvegarder sa compétitivité. En préambule, indiquons que dans le cas de fermetures d’usines, d’arrêts de bassins agricoles et de licenciements, cela doit se faire dans la concertation, le respect, et l’indemnisation des victimes de tels plans. La CGB sera vigilante sur ce point.

Lire la suite

Marché du sucre en septembre : l’amorce d’un mouvement ?

Le 30 septembre dernier a été le dernier jour de cotation du prix du sucre roux, pour une livraison en octobre : la prochaine échéance pour le sucre roux est mars 2020. Et la perception du marché a radicalement changé sur le mois, avec un sucre blanc qui a gagné 11 % (même si le début d’octobre montre un ralentissement du mouvement).

Lire la suite

Prix des engrais : L’Europe se tire une balle dans le pied !

La décision prise par le Comité des instruments de défense commerciale (IDC) de l’Union européenne, au cours de sa réunion d’hier, de ne pas s’opposer à une taxe antidumping sur les importations de solution azotée en provenance des Etats-Unis, de Russie et de Trinité-et-Tobago, conduit à une augmentation des coûts de production pour les agriculteurs européens de 2,8 milliards d’euros sur les cinq prochaines années.

Lire la suite