Les betteraviers ont alerté le Ministre de l’agriculture sur la crise dans le secteur betterave-sucre et ont appelé à un soutien fort de sa part

Franck Sander, nouveau Président de la CGB, a rencontré Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture,pour exposer les difficultés actuelles de la filière et identifier les pistes de solutions pour sortir de cette crise. La CGB remercie le Ministre de son écoute et appelle des réponses rapides et concrètes pour faire face à cette crise qui secoue l’ensemble de la filière.

Lire la suite

En 2019 : finissons-en avec l’écologie punitive, revenons à la raison et passons aux actes

Paris, le 21 janvier 2019 - Les contestations qui agitent notre pays depuis plusieurs semaines,expriment la détresse d’une partie importante de la population dont la revendication première est de vivre dignement de son travail. Le sentiment d’oubli, voire de mépris, ressenti notamment par les territoires ruraux, se conjugue au rejet des élites qui apparaissent totalement déconnectées de la réalité du terrain.

Lire la suite

Calendrier des réunions d’hiver 2019

L’année syndicale 2019 a commencé avec les réunions d’hiver. Ces réunions sont l’occasion pour les adhérents CGB de rencontrer nos experts et autres intervenants qui aborderont les points suivants : – la dernière campagne – les semences avec une présentation du semencier CS2B– les perspectives des marchés sucre et éthanol– ...

Lire la suite

Hausse de la redevance pour pollution diffuse : écologie punitive et autisme sont les maitres mots du gouvernement pour l’agriculture

Paris, le 19 décembre 2018 - Après les annonces hier de la Commission des Comptes de l’Agriculture de la Nation où les résultats définitifs du revenu disponible pour de très nombreux producteurs de grandes cultures est de moins d’un SMIC en 2017 et beaucoup moins en moyenne sur les cinq dernières années, les parlementaires ont voté la hausse de la redevance pour pollution diffuse.

Lire la suite

Cours du sucre en novembre : de nouvelles craintes avec la chute du pétrole ?

Les cours du sucre ont été stables sur le mois de novembre, que ce soit en sucre brut (entre 12,5 et 13,0cts/lb) ou en sucre raffiné (autour de 350 US$/t). Les fondamentaux sont pourtant porteurs : si l’ISO (International Sugar Organisation)continue d’anticiper un léger surplus (2 Mt) sur la campagne en cours, de nombreux analystes commencent à anticiper un déficit mondial dès à présent, et donc avant celui, de plus grande ampleur, attendu pour 2019-2020.

Lire la suite