Accueil / Edito / Ambitions

Ambitions

Enfin, les pouvoirs publics reconnaissent qu’il est indispensable d’accélérer la recherche et l’innovation pour que l’agriculture française retrouve ses ambitions. Dans de nombreux secteurs agricoles, la France perd son leadership. Dans l’élevage, nous en faisons amèrement le constat depuis des mois, mais c’est aussi le cas des semences, faute de ne pouvoir utiliser toutes les
biotechnologies les plus en pointe. Ce secteur est pourtant l’un des fleurons de l’Hexagone, avec une première place mondiale à l’export.

Investir dans les technologies et les biotechnologies, c’est à ce prix que l’on pourra préserver une agriculture compétitive tout en étant respectueux de l’environnement et vigilant sur le bilan carbone. Les agriculteurs français, notamment les planteurs, sont prêts à faire évoluer leurs pratiques agricoles et leurs itinéraires techniques, à condition de ne pas leur mettre des
semelles de plomb en termes de contraintes. Ce n’est malheureusement pas l’orientation qu’a pris le gouvernement dans son nouveau plan Ecophyto 2, qui reste sur des objectifs de baisse en volume à l’horizon 2025.

La préservation de la qualité de l’eau ne doit pas passer uniquement par la réduction des usages des produits phytosanitaires, mais passe aussi par une meilleure couverture des sols. C’est l’une des vertus des cultures à biomasse, comme le miscanthus. Innover, utiliser les nouvelles technologies et mieux valoriser les données numériques doivent nous permettre d’augmenter la production en
France car nous sommes attendus sur les marchés, notamment par la région Afrique du Nord – Moyen-Orient. En effet, les résultats de l’étude Pluriagri sur l’augmentation de la dépendance alimentaire de cette zone à l’horizon 2050 se révèlent particulièrement inquiétants. Exporter vers ces pays nous offrira demain des débouchés supplémentaires pour nos productions, ce qui contribuera à leur sécurité alimentaire ainsi qu’à leur stabilité politique et sociale.

Édito du Betteravier français du 3 novembre 2015