Accueil / Edito

Edito

Clair-obscur sur le secteur betteravier

Plusieurs de nos groupes sucriers ont communiqué ces dernières semaines sur des résultats financiers 2019-2020 difficiles, tout en indiquant des perspectives d’amélioration pour le prochain exercice. La communication financière en temps de crise est un exercice délicat et impose naturellement de redonner des perspectives à l’ensemble des partenaires.

Lire la suite

Sortir de l’impasse

Depuis la levée des betteraves, les planteurs sont sur les dents. Certains lancent des cris d’alarme sur les réseaux sociaux, les autres expriment leurs angoisses auprès de leurs conseillers agricoles ou encaissent en silence, croisant les doigts pour que les insecticides soient efficaces : un vrai chemin de croix !Le ...

Lire la suite

Il nous faut des vraies solutions pour lutter contre les pucerons

Depuis la fin du régime des quotas, la culture de la betterave sucrière est durement éprouvée par un contexte des marchés du sucre volatile mais également par une situation agronomique et réglementaire qui pèsent fortement sur la rentabilité économique de cette culture pour les exploitations betteravières, pouvant mettre à mal cette filière.

Lire la suite

Quel monde après le Covid pour la filière betterave ?

Cette question taraude chacun. En tout état de cause, chaque crise est l’occasion d’affiner et d’ajuster les solutions. La contraction de l’activité économique que nous allons connaître sera d’une ampleur que l’on ne mesure pas encore, sans aucun doute d’un niveau jamais observé depuis la Seconde Guerre mondiale. L’effondrement des cours du pétrole et des monnaies émergentes entraîne les prix du sucre et de l’éthanol sur des plus bas historiques.

Lire la suite

Tribune de Franck Sander , Président de la CGB

Face à l’augmentation du nombre de personnes infectées ou qui décèdent du Covid-19, on mesure avec de plus en plus de gravité le défi auquel est confronté notre société. Celui-ci nécessite des actions et un effort collectif tels qu’on ne l’en a certainement pas connu depuis les derniers épisodes de guerre.

Lire la suite

Il nous faut un « Green New Deal »

Le sommet européen du 21 février dernier s’est soldé par un échec, et c’est sans doute une bonne nouvelle pour notre agriculture. La dernière proposition du président du Conseil européen Charles Michel, pourtant  préparée avec l’aval de la France et l’Allemagne, a été retoquée par Emmanuel Macron, qui a enfin ...

Lire la suite

Gardons une interprofession organisée

La profession betteravière s’est toujours distinguée par la qualité de son organisation. Une des raisons qui me semble fondamentale repose sur le fait que, lorsqu’on investit 300 millions d’euros dans une sucrerie qui pour fonctionner doit fédérer plusieurs centaines d’agriculteurs, qui eux-mêmes doivent investir des sommes importantes (400 000 à 500 000 euros pour une arracheuse ou 1 000 euros de parts sociales de coopérative), il vaut mieux y aller en ordre de bataille…

Lire la suite

L’équilibre reste extrêmement fragile

Beaucoup de mes collègues producteurs de pommes de terre dans le Pas-de-Calais se posent la question s’il faut, au terme du contrat engagé avec leur coopérative, baisser les surfaces de betteraves, voire arrêter la production tant la crise du cours du sucre est grave.

Lire la suite

Valorisons le potentiel carbone de la betterave !

Le changement climatique, qui est aujourd'hui une réalité, va rendre notre activité de betteraviers plus compliquée: il faudra plus souvent faire face à des événements climatiques extrêmes, à une pression parasitaire différente, à l'arrivée de nouvelles adventices et, en conséquence, à une plus grande variabilité de nos rendements.

Lire la suite

Un nouveau pacte pour les betteraviers

En cette nouvelle année, je vous transmets mes meilleurs vœux pour vous et vos proches, en espérant que notre filière retrouve sérénité et prospérité. Notre assemblée générale vient de se dérouler et nous a permis de faire le point sur l’année de crise que nous venons de passer et sur nos perspectives d’avenir. Notre syndicat connaît une profonde réorganisation pour continuer à répondre avec plus d’efficacité aux besoins des planteurs face à un environnement plus instable, des politiques publiques de plus en plus complexes et un travail de filière de plus en plus difficile à animer.

Lire la suite