Accueil / Edito

Edito

OUI à une meilleure valorisation des pulpes

Depuis la suppression des quotas en 2016, la majorité des planteurs se demandent : « Mais où est passée la valeur de ma pulpe ? » Rappelons que, contrairement aux idées reçues, le statut des pulpes n’a pas évolué avec la fin des quotas : elles appartiennent toujours aux planteurs !

Lire la suite

« L’agriculture de précision doit être développée »

Compte tenu des excellents rendements en 2017, nous avons eu des coûts de production faibles, en trompe-l’œil, par rapport aux années précédentes et à 2018. L’étude confirme que le meilleur diviseur pour baisser les coûts de production, c’est le rendement. Malgré les adversités climatiques et sanitaires, il faut renouer avec la performance. La recherche doit pouvoir utiliser de nouveaux outils comme les NBT*, pour produire plus rapidement des variétés qui, par exemple, se comporteront mieux en cas de sécheresse

Lire la suite

Renforcer la compétitivité

À quelques jours du démarrage de la campagne, les planteurs sont inquiets car leurs betteraves ont souffert de conditions climatiques extrêmes. L’été que l’on a connu est le plus difficile que les betteraves françaises aient eu à traverser depuis au moins 20 ans.

Lire la suite

Créer un socle de confiance avec Saint Louis Sucre

Les planteurs livrant les usines Saint Louis Sucre connaissent des conditions de rémunérations inacceptables depuis la fin des quotas. Dès 2017, les conditions pour travailler sereinement au sein de la Commission de Répartition de la Valeur SLS n’ont pas été réunies : cette CRV s’est révélée être une chambre d’enregistrement où les dirigeants de Saint Louis Sucre venaient à tour de rôle dicter leurs décisions et donner leurs points de vue.

Lire la suite

Confiance et exigence

Que les planteurs de Cagny et d’Eppeville rachètent ou non les sucreries que Südzucker souhaite fermer, 9 betteraves sur 10 seront transformées par des outils appartenant aux agriculteurs français dès la récolte 2020.

Lire la suite

Entre colère et amertume

Cristal Union, notre coopérative, vient d’annoncer la mise à l’étude du projet de fermeture de la sucrerie de Bourdon, la plus ancienne de France. 200 ans après son introduction, serait-ce la fin de la betterave dans l’Allier et le Puy-de-Dôme ?

Lire la suite

Une ambition pour la filière française

Notre filière est actuellement en proie à une crise telle qu’elle n’en a jamais connue. Prix du sucre au plus bas, prix de betteraves effondrés, contractualisation ébranlée, pression phénoménale sur notre compétitivité et nos moyens de production, Brexit, menaces de fermeture d’usine… Cela aboutit à une crise de confiance profonde pour tous les acteurs de la filière. Mais l’erreur face à l’adversité serait de reculer, d’abdiquer. En tant qu’agriculteurs nous savons que la vie professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille. En tant que responsable agricole, je peux vous assurer que c’est en tenant un cap, avec ambition que l’on répondra aux défis auxquels on doit faire face.

Lire la suite

« La betterave, on y croit… »

Pour préparer la fin des quotas, Saint Louis Sucre a largement utilisé le slogan « La betterave, on y croit… ». Il a encouragé les agriculteurs et les entrepreneurs à investir dans du matériel. Son objectif était d’augmenter la production de betteraves pour diminuer les charges fixes de ses usines.

Lire la suite