Accueil / Edito

Edito

Créer un socle de confiance avec Saint Louis Sucre

Les planteurs livrant les usines Saint Louis Sucre connaissent des conditions de rémunérations inacceptables depuis la fin des quotas. Dès 2017, les conditions pour travailler sereinement au sein de la Commission de Répartition de la Valeur SLS n’ont pas été réunies : cette CRV s’est révélée être une chambre d’enregistrement où les dirigeants de Saint Louis Sucre venaient à tour de rôle dicter leurs décisions et donner leurs points de vue.

Lire la suite

Confiance et exigence

Que les planteurs de Cagny et d’Eppeville rachètent ou non les sucreries que Südzucker souhaite fermer, 9 betteraves sur 10 seront transformées par des outils appartenant aux agriculteurs français dès la récolte 2020.

Lire la suite

Entre colère et amertume

Cristal Union, notre coopérative, vient d’annoncer la mise à l’étude du projet de fermeture de la sucrerie de Bourdon, la plus ancienne de France. 200 ans après son introduction, serait-ce la fin de la betterave dans l’Allier et le Puy-de-Dôme ?

Lire la suite

Une ambition pour la filière française

Notre filière est actuellement en proie à une crise telle qu’elle n’en a jamais connue. Prix du sucre au plus bas, prix de betteraves effondrés, contractualisation ébranlée, pression phénoménale sur notre compétitivité et nos moyens de production, Brexit, menaces de fermeture d’usine… Cela aboutit à une crise de confiance profonde pour tous les acteurs de la filière. Mais l’erreur face à l’adversité serait de reculer, d’abdiquer. En tant qu’agriculteurs nous savons que la vie professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille. En tant que responsable agricole, je peux vous assurer que c’est en tenant un cap, avec ambition que l’on répondra aux défis auxquels on doit faire face.

Lire la suite

« La betterave, on y croit… »

Pour préparer la fin des quotas, Saint Louis Sucre a largement utilisé le slogan « La betterave, on y croit… ». Il a encouragé les agriculteurs et les entrepreneurs à investir dans du matériel. Son objectif était d’augmenter la production de betteraves pour diminuer les charges fixes de ses usines.

Lire la suite

La CGB se battra pour les planteurs et les sucreries

Quel est l’état d’esprit des planteurs de Cagny et d’Eppeville ? J’étais avec les planteurs de Cagny le 22 février et j’ai vu des agriculteurs qui n’étaient pas du tout résignés. Ils sont combatifs et surtout prêts à étudier toutes les possibilités pour continuer à faire de la betterave.S’ils sont ...

Lire la suite

La crise du sucre n’est pas une fatalité !

Südzucker vient d’annoncer son projet de fermeture des sucreries de Cagny et d’Eppeville. 2 500 planteurs et exploitations sont concernés pour 500 000 t de sucre, soit 10 % de la production française. Dans le même temps, le directeur de Cristal Union, Alain Commissaire, vient d’annoncer à la Conférence Internationale ...

Lire la suite

« Soyons complémentaires, jouons collectif »

Franck Sander propose de repenser les liens entre planteurs et fabricants.La clé de voûte de ce nouveau projet pourrait être la mise en place d’un pacte entre la CGB et les coopératives. Quant aux négociations avec les groupes privés, elles pourraient être rééquilibrées par la création d’organisations de producteurs. Vous ...

Lire la suite

Garder une ambition de filière forte

Le 11 juillet dernier, les quarante partenaires du contrat de solutions (dont la CGB) ont présenté lors d’une conférence de presse l’engagement des agriculteurs et des betteraviers pour construire une trajectoire de progrès pour la protection des plantes, basée sur des solutions concrètes et efficaces sur l’ensemble du territoire français. Dans ce cadre, la profession s’est engagée à soutenir la recherche de solutions innovantes, à déployer les solutions existantes et à valoriser l’engagement des acteurs agricoles dans de nouveaux modèles de production.

Lire la suite