Accueil / Edito

Edito

Une ambition pour la filière française

Notre filière est actuellement en proie à une crise telle qu’elle n’en a jamaisconnue. Prix du sucre au plus bas, prix de betteraves effondrés, contractualisation ébranlée, pression phénoménale sur notre compétitivité et nos moyens de production, Brexit, menaces de fermeture d’usine… Cela aboutit à une crise de confiance profonde pour ...

Lire la suite

« La betterave, on y croit… »

Pour préparer la fin des quotas, Saint Louis Sucre a largement utilisé le slogan « La betterave, on y croit… ». Il a encouragé les agriculteurs et les entrepreneurs à investir dans du matériel. Son objectif était d’augmenter la production de betteraves pour diminuer les charges fixes de ses usines.

Lire la suite

La CGB se battra pour les planteurs et les sucreries

Quel est l’état d’esprit des planteurs de Cagny et d’Eppeville ? J’étais avec les planteurs de Cagny le 22 février et j’ai vu des agriculteurs qui n’étaient pas du tout résignés. Ils sont combatifs et surtout prêts à étudier toutes les possibilités pour continuer à faire de la betterave.S’ils sont ...

Lire la suite

La crise du sucre n’est pas une fatalité !

Südzucker vient d’annoncer son projet de fermeture des sucreries de Cagny et d’Eppeville. 2 500 planteurs et exploitations sont concernés pour 500 000 t de sucre, soit 10 % de la production française. Dans le même temps, le directeur de Cristal Union, Alain Commissaire, vient d’annoncer à la Conférence Internationale ...

Lire la suite

« Soyons complémentaires, jouons collectif »

Franck Sander propose de repenser les liens entre planteurs et fabricants.La clé de voûte de ce nouveau projet pourrait être la mise en place d’un pacte entre la CGB et les coopératives. Quant aux négociations avec les groupes privés, elles pourraient être rééquilibrées par la création d’organisations de producteurs. Vous ...

Lire la suite

Garder une ambition de filière forte

Le 11 juillet dernier, les quarante partenaires du contrat de solutions (dont la CGB) ont présenté lors d’une conférence de presse l’engagement des agriculteurs et des betteraviers pour construire une trajectoire de progrès pour la protection des plantes, basée sur des solutions concrètes et efficaces sur l’ensemble du territoire français. Dans ce cadre, la profession s’est engagée à soutenir la recherche de solutions innovantes, à déployer les solutions existantes et à valoriser l’engagement des acteurs agricoles dans de nouveaux modèles de production.

Lire la suite

Face à la crise sucrière, restons mobilisés

Le secteur du sucre entre dans une crise sans précédent. Südzucker, Tereos et Cristal Union ont tous les trois publié leurs comptes. Le résultat net de Tereos est légèrement négatif quand Cristal Union et Südzucker affichent des résultats positifs pour l’exercice 2017-2018. Mais les niveaux de prix actuels demeurent très bas et pour la campagne prochaine, nous savons que la situation pour la filière va encore se dégrader.

Lire la suite

La France et l’UE abandonnent-elles leurs betteraviers ?

Le 27 avril 2018 risque d’être une date qui comptera dans l’histoire de la filière betterave-sucre. C’est le jour où la Commission européenne, avec l’appui de plusieurs États-membres, a décidé d’interdire l’utilisation de trois néonicotinoïdes : la clothianidine, l’imidaclopride et le thiaméthoxame, en pleins champs. Les deux derniers produits sont utilisés en enrobage de semences sur la totalité des betteraves françaises pour lutter contre les pucerons vecteurs de la jaunisse virale, qui peut causer jusqu’à 50 % de pertes dans certaines régions.

Lire la suite

L’an 1 post-quota

L’ensemble des membres du Bureau et du Conseil d’administration de la CGB se joignent à moi pour vous présenter nos meilleurs vœux pour 2018. Que cette nouvelle année vous apporte la santé et la prospérité sur les exploitations agricoles. Nous laissons maintenant derrière nous les quotas et sommes de plain-pied ...

Lire la suite

L’importance du choix

La semence porte en elle la promesse de notre future  recette betteravière. Aujourd’hui, les sélectionneurs proposent une gamme étendue qui vise à répondre aux principaux problèmes que nous rencontrons : forte rhizomanie, nématodes, rhizoctones, cercosporiose, conservation, etc. Le choix doit se raisonner individuellement en fonction du terroir et des risques ...

Lire la suite