Accueil / Edito / Créer un socle de confiance avec Saint Louis Sucre

Créer un socle de confiance avec Saint Louis Sucre

Les planteurs livrant les usines Saint Louis Sucre connaissent des conditions de rémunérations inacceptables depuis la fin des quotas. Dès 2017, les conditions pour travailler sereinement au sein de la Commission de Répartition de la Valeur SLS n’ont pas été réunies : cette CRV s’est révélée être une chambre d’enregistrement où les dirigeants de Saint Louis Sucre
venaient à tour de rôle dicter leurs décisions et donner leurs points de vue. Les membres planteurs n’ont jamais été écoutés, seules des modalités techniques ont pu être aménagées mais jamais, ils n’ont été entendus sur des notions de prix ou de partage de la valeur entre le prix des betteraves et le prix du sucre.

Les contrats construits sur la référence de prix Südzucker 4 et imposés par Saint Louis Sucre pendant trois années, de 2017 à 2019, n’ont apporté ni sécurité ni transparence aux planteurs. Il est donc urgent de redéfinir, pour le contrat 2020 et les suivants, un lieu où les planteurs pourront exprimer en toute légitimité l’orientation du cadre contractuel souhaité avec leur fabricant de sucre.

« La mise en place d’OP au sein de la filière betterave sucre doit être considérée comme une opportunité pour les planteurs et les fabricants de sucre privés »

Au ministère de l’Agriculture, la CGB a déposé une demande de décret
d’application pour la mise en place d’Organisations de Producteurs au sein de la filière betterave-sucre. Ce statut d’OP pourra être porté par les planteurs livrant à des sucreries privées afin de trouver un meilleur équilibre dans leurs relations avec leurs fabricants. Pour les planteurs Saint Louis Sucre de Roye et d’Étrépagny, une proposition d’adhésion à une OP en cours de création sera faite dès la sortie du décret, soit après la moisson. Notre objectif sera de représenter la voix du plus grand nombre des planteurs et d’entrer très rapidement en discussion avec Saint Louis Sucre pour améliorer la proposition du contrat 2020 et des suivants.

La mise en place d’Organisations de Producteurs au sein de la filière betterave-sucre doit être considérée comme une opportunité pour les planteurs et les  fabricants de sucre privés. Il est de notre responsabilité de proposer aux planteurs Saint Louis Sucre de moderniser et de professionnaliser nos relations avec notre fabricant de sucre au sein d’instances reconnues qui ont déjà fait leurs preuves dans d’autres filières. De la détermination des planteurs à s’organiser dépendra le succès de nos relations avec nos industriels.