Accueil / Actualité / Désherb’Avenir: Plus de 800 visiteurs satifsaits d’être venus !

Désherb’Avenir: Plus de 800 visiteurs satifsaits d’être venus !

Bravant des conditions climatiques peu favorables en début d’évènement, plus de 800 visiteurs, venus de toutes les régions de France et de plus de 10 autres pays, ont participé à la 4ème édition de Désherb’Avenir, les 20 et 21 mai derniers à Tourny, dans l’Eure.

Ils ont notamment pu découvrir 15 matériels de désherbage mécanique en démonstrations dynamiques sur betteraves ainsi que des parcelles d’expérimentation de l’Institut Technique de la Betterave (ITB) démontrant leur efficacité.

  • Conditions climatiques : suspens…et succès !

Si les précipitations de la veille et du matin ont perturbé la première demi-journée de Désherb’Avenir IV, un fort vent et quelques rayons de soleil dans l’après-midi ont finalement permis aux visiteurs de chacune des 3 demi-journées de l’évènement de découvrir en démonstration dynamique les 15 matériels présentés par 13 constructeurs différents. Ces circonstances climatiques ont eu l’avantage de mettre en évidence concrètement auprès des visiteurs la dépendance aux conditions climatiques de l’utilisation de cette technique de désherbage mécanique !

  • Un taux de satisfaction des visiteurs de près de 100% !

Désherb’Avenir IV a rassemblé plus de 800 visiteurs : planteurs de toutes les régions betteravières de France et de Belgique, représentants de l’ensemble de la filière betterave sucre, étudiants des lycées agricoles voisins, pouvoirs publics, ainsi qu’une délégation de 25 spécialistes machinisme de l’IIRB* représentant 9 pays européen et des visiteurs internationaux, dont marocains ! Cette diversité de passionnés présents a donné lieu à de riches échanges avec les constructeurs et l’ensemble des participants a trouvé un fort intérêt à cet évènement !

  • Un fort intérêt pour les innovations dans les systèmes de guidage

Plusieurs systèmes de guidage ont été présentés par les constructeurs présents : guidage par trace réalisée au semis, par caméra ou par GPS RTK. En complément, une conférence sur le système GPS/RTK par Caroline Desbourdes, d’ARVALIS-Institut du Végétal a permis d’en rappeler les principes, limites et solutions ; elle a été suivie avec attention par les agriculteurs et étudiants présents.

  • L’efficacité du désherbage mécanique en association avec les traitements chimiques prouvée et illustrée grâce à la parcelle d’expérimentation de l’ITB

Des explications détaillées des stratégies d’utilisation des différents matériels de désherbage mécanique existants ont été données par les spécialistes (ITB et partenaires) face à des petits groupes interactifs de visiteurs. Ces derniers ont ainsi pu découvrir en direct les premiers résultats d’efficacité obtenus : une propreté des parcelles semblable à celle obtenue avec le tout chimique !

  • Polyvalence des machines et nécessité de subventions mises en avant

Grâce au partenariat avec le CETIOM, une partie des démonstrations a été présentée sur des parcelles de colza et féveroles afin d’illustrer la polyvalence de ces matériels sur différentes cultures.
Toutefois l’investissement dans ces nouveaux outils reste lourd et est un frein au développement de ces pratiques de désherbage. M.Quillet, Président de l’ITB, a profité de l’évènement pour interpeller les pouvoirs publics et leur rappeler la nécessité de subventionner l’acquisition de ces matériels, afin de continuer d’accompagner les agriculteurs dans leurs efforts de réduction des quantités de produits phytosanitaires utilisées.

* IIRB : Institut International de Recherches Betteravières