2nd acompte sur les prix de betterave versé par Cristal Union, Saint Louis Sucre et Tereos : La CGB demande des comptes aux groupes sucriers et à ce que soient trouvées des solutions pour la trésorerie des exploitants.

Le 2nd acompte sur les prix de betteraves de la récolte 2018 a été versé ce 31 mars 2019 par les groupes sucriers Cristal Union, Saint Louis Sucre et Tereos. C’est la stupeur et l’incompréhension qui prédominent chez les agriculteurs face à des versements en repli a minima de 500 €/ha.

Lire la suite

Le ministre de l’Agriculture, les parlementaires et les élus des territoires ont apporté un soutien total aux planteurs de betteraves, à la CGB et aux salariés de Saint Louis Sucre pour préserver les sucreries de Cagny et d’Eppeville

Mercredi 27 mars. Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, en déplacement exceptionnel à Cagny a exprimé son soutien aux salariés et aux planteurs de Saint Louis Sucre face au projet de fermeture des sucreries de Cagny et d’Eppeville par Südzucker.

Lire la suite

Rencontre le 22 mars entre Les Présidents de la CGB et du groupe allemand Südzucker pour évoquer l’avenir de Saint-Louis Sucre en France

Vendredi 22 mars 2019, le Président de la CGB, Franck Sander et son Directeur Général ont rencontré à Strasbourg les responsables du groupe Südzucker pour évoquer la crise traversée par le secteur au niveau européen, confronter leurs visions stratégiques du secteur sucrier et évoquer les projets de fermeture des sucreries de Cagny (Calvados) et d’Eppeville (Somme).

Lire la suite

Février : le sucre tente les 13,5cts/lb avant de reculer sous les 12,5cts/lb

Juste avant l’expiration du contrat de sucre roux sur son échéance de mars, les cours ont grimpé au-dessus de 13,5 cts/lb, avant de redescendre sous les 12,5 cts/lb (échéance de mai). Comme d’habitude, le sucre blanc a suivi le rythme, mais de manière plus lente… La prime de blanc a ainsi été tiraillée et a chuté autour des 40 US$/t avant de revenir à 70 US$/t à la fin du mois : autour de 340 US$/t.

Lire la suite

Date de présence des SIE : une surtransposition flagrante

Paris le 13 mars 2019 – Contrairement à ses engagements, le ministère de l’agriculture a décidé, en invoquant des difficultés administratives et techniques de mise en œuvre, de reconduire en 2019 le dispositif de gestion par département des périodes d’implantation des Surfaces d’Intérêt Ecologique (SIE*) « Cultures dérobées », alors que la règlementions européenne permet une gestion à l’échelle individuelle.

Lire la suite